Recommander

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Mercredi 28 mars 3 28 /03 /Mars 02:49
Comment faire de votre mari un cocu
Introduction
Faire de votre mari un cocu peut-être une des choses les plus valorisantes. Un mari cocu heureux sera complètement soumis. Il fera tout pour vous satisfaire, gérera tous les aspects que vous aimez moins de votre vie, vous permettra de dormir avec qui vous voulez, et se soumettra de lui-même à n’importe quelle humiliation que vous pourriez souhaiter lui infliger.
Mais ça peut-être aussi l’un des plus grands défis. Le processus est long, compliqué, prend du temps et de l’énergie, et il n’y a aucune garantie de succès. Cela peut prendre des mois avant que vous réussissiez.
Ce document a été conçu pour donner aux Femmes le moyen de commencer le voyage vers la Domination féminine et pour aborder clairement les appréhensions qui empêchent une Femme d’essayer. Après avoir lu ceci vous verrez plus clairement que faire votre mari cocu est plus simple qu’il n’y parait, et que franchir ce cap est certainement du domaine du possible.
La raison la plus courante pour laquelle une Femme ne fait pas son mari cocu est qu’elle pense qu’il n’acceptera jamais, que ce n’est pas son truc. C’est un mythe ! Beaucoup de cocus sont d’abord des maris ordinaires. Le faire cocu c’est aussi aider votre mari à découvrir son côté soumis. Derrière ses attitudes machos, et son orgueil démesuré il y a un cocu qui sommeille prêt à vous supplier de le forcer à faire tout un tas de choses.

D’abord entraînez-vous vous-même !
Pensez au fait de le faire cocu comme à un art. Pour la femme qui décide de faire son mari cocu elle doit avoir la maîtrise complète de certains talents. Alors avant d’entraîner votre mari, vous allez vous entraîner vous-même et apprendre. Vous allez faire un voyage incroyable, il vaut mieux être préparée n’est-ce pas ?
Le mot de cocu sort du monde normal. Il y a de nombreuses règles, et des coutumes dans notre vie quotidienne et vous devez y faire attention. Vous allez vous immerger dans une culture nouvelle. Pour commencer, lisez des nouvelles érotiques qui parle d’amant, de mari cocu. Beaucoup de femmes ont déjà eu cette expérience avant vous et en parlent. Beaucoup d’hommes aussi ont décrit la domination par leur épouse. Apprenez. Lire les histoires va vous permettre d’acquérir ce monde nouveau, et va vous éviter de réinventer la poudre. Peut-être lirez-vous aussi des livres sur la Domination féminine.
Entraînez-vous à être sexuellement indépendante. Si vous voulez contrôler votre mari vous avez besoin de ne plus avoir besoin du pénis de votre mari. Dans l’avenir vous allez refuser à votre mari les plaisirs de votre corps, et cela sera possible seulement si vous êtes assez forte pour vous passer de sexe. Les relations sexuelles entre votre mari et vous sont probablement « gentillettes » si vous pensez à le faire cocu, donc cela ne devrait pas être trop difficile. Masturbez-vous souvent, essayez les accessoires, amusez-vous ! Chaque fois que vous avez besoin de plaisir utilisez n’importe quoi mais passez-vous de votre mari.
Changez d’apparence. Vous allez devenir sexy. Et pour cela vous allez exprimer votre sensualité de différentes manières, des chaussures, jusqu’à la manière d’entretenir votre sexe et sa toison. Des jupes, du parfum, des sous-vêtements, et faites de la gym… En procédant ainsi vous envoyez un signal à votre mari, vous avez changé, mais vous vous envoyez aussi ce signal. Vous devenez sexy, parce que vous paraissez sexy. Cela a de nombreux avantages. Votre mari va vous désirer encore plus, même s’il ne le montre pas, les autres hommes vont tenter de vous séduire, ce qui va augmenter votre confiance, votre énergie sexuelle va augmenter, ce qui va augmenter votre pouvoir.
Sentez-vous libre de commencer à flirter. Il y a sûrement longtemps que vous n’avez pasflirté avec un homme, vous avez besoin de pratique. Regardez les dans les yeux et souriez !
Donnez-vous pour objectif de flirter avec au moins un homme par jour. Cela sera très satisfaisant pour vous de savoir que des hommes s’intéressent à vous, en plus cela constitue un moyen de pression efficace sur votre mari.

Au début
Lorsque vous vous êtes éduqué dans l’art de le faire cocu, éloignez-vous du sexe de votre mari, augmentez votre confiance en vous, il est temps de commencer.
La première soumission de votre mari est la phase la plus délicate du processus. Même s’il veut être votre esclave il résistera. Il y a beaucoup de raisons à cela, ses stéréotypes masculins, les années de routine entre vous, mais par-dessus tout il voudra sauver la face.
Non seulement il n’admettra pas que vous puissiez vous comporter ainsi, mais il ne l’admettra pas de lui-même non plus. Il ne vous abandonnera jamais le pouvoir, même si c’est ce qu’il veut. Cela violerait sa masculinité. Vous devrez la lui prendre, c’est la seule façon de faire !
Pendant ce temps le pouvoir dans votre relation va être un enjeu. Aucun de vous deux ne saura ou en est l’autre. Cette incertitude sera inconfortable pour vous deux, parce qu’il est dans la nature humaine que le monde soit ordonné. Vous aurez des doutes comme : « suis-je trop dure avec lui ? », « est-ce que c’est une bonne idée ? », « cela va-t-il ruiner notre mariage ? », ce sont des pensées complètement normales, mais ne les partagez jamais avec lui. Cela doit être votre jardin secret. Son incertitude sera jumelle de la vôtre, vous devrez le guider d’une main sûre. Partager ces incertitudes ferait naître le doute dans son esprit, et montrerait votre faiblesse.

Aborder le sujet
Vous avez décidé de le mettre au courant. S’il ne sait pas comment peut-il jouer ? Souvenezvous, votre mari veut être cocu. Brisez la glace c’est tout, par exemple :
- votre mari a-t-il déjà abordé le sujet d’un trio, d’un échange, ou d’une liaison extraconjugale ? C’est une bonne façon de commencer s’il l’a fait. : “Chéri, tu te souviens quand tu as évoqué un trio ? Toujours envie ? », jaugez sa réaction, ses yeux peuvent s’éclairer, son coeur battre la chamade, et il va essayer de cacher son excitation bien sûr. Il va vous dire : « tu parles sérieusement ? », et vous pourrez dire : « j’y ai pensé, cela pourrait être sympa de faire des changements… », ou, si vous supectez votre mari de se masturber souvent, essayez de le prendre sur le fait, puis vous pouvez sortir le grand jeu : « chéri, c’est la dernière fois que je te prends à te masturber comme ça, il faut que ça change ! »
Ce sont juste quelques exemples pour approcher le sujet avec votre mari. Vous avez noté l’étendue et la variété de sujets possibles ? Notez aussi que vous n’évoquez pas le fait de le faire cocu. Dans cette première étape pas besoin d’être précise. Envoyez le message principal : « les choses vont changer », et dans les histoires de mari cocu que vous avez lu choisissez la méthode qui vous convient le mieux.

Soyez garce !
Une fois que vous lui avez fait savoir que les choses vont changer dans la maison, vous devez passer aux actes. Rappelez-vous il ne vous abandonne pas le contrôle, vous devez le lui prendre. Vous allez devoir être cohérente avec lui. Vous avez probablement été éduqué pour montrer aux autres le même respect que vous souhaiteriez en recevoir d’eux. C’est la partie la plus délicate pour faire quelqu’un cocu, vous allez piétiner la règle d’or, mais lorsque vous y serez habituée cela va devenir naturel.
Vous pouvez commencer par modifier son environnement ambiant pour modifier peu à peu son identité. Votre objectif est de le mettre (dans son esprit) au niveau des femmes ou des enfants, c'est-à-dire plus faible. Utilisez des petits surnoms, minimisez son pénis. Tout cela va accroître son « insécurité », et s’il n’avait pas de sentiment d’insécurité vous allez en créer un.
Habituez-le à vous appeler par un nom de référence : Maîtresse, Déesse, Reine. Conditionnezle.
Soyez cohérente, remplissez son temps libre de tâches ménagères, demandez lui d’être économe, mettez fin à la vie sexuelle. Commencez petit, mais fermement. Vous voulez l’habituer à se soumettre, et vous habituer à dominer. Faites-lui faire le lit à votre place par exemple. Même une chose aussi simple produira chez lui un effet de soumission, ce qui permettra de mieux construire plus tard. Vous pouvez ajouter des tâches au fur et à mesure, lorsque vous sentez qu’il est « prêt », « Chéri puisque tu fais le lit maintenant, tu pourrais aussi faire le ménage dans le chambre maintenant… »
Prenez votre temps. Il est important que vous soyez à l’aise avec ce processus. Vous vous entraînez à être cette belle femme dont le mari va supplier de vous satisfaire. Soyez strict avec les règles que vous mettez en place. Si votre mari ne sort pas les poubelles faites-lui connaître votre mécontentement. Punissez le réellement s’il recommence.
Les punitions vont varier selon votre style. Vous pouvez être agressive-passive en refusant les relations sexuelles. Vous pouvez être très agressive avec une punition physique. Vous pouvez le forcer à avaler sa semence par exemple. Assurez-vous simplement que vous communiquez avec lui sur son infraction, que vous êtes mécontente, et que cela a forcément des conséquences.

Soyez sympa !
La beauté de votre comportement de garce envers votre mari n’est pas dans les bénéfices directs cités plus haut, mais dans la redéfinition de ce que signifie « être sympa ». Des choses jusqu’à présent normales pour lui vont devenir des « cadeaux » très spéciaux. Il avait l’habitude de faire l’amour avec vous quand il le voulait, mais en lui retirant ce privilège vous avez rendu ces instants rares. En étant constamment garce vous allez abaisser son niveau d’exigence sur ce qu’il considère « sympa ».
Utilisez cette idée une fois que vous avez établi votre ligne de conduite de garce, ce qui prendra probablement quelques semaines. Une fois que vous êtes « normalement » garce et que c’est devenu la norme, vous pouvez commencer. Par exemple faites-lui savoir qu’une récompense suivra son futur « bon comportement ». Vous pourriez dire : « J’ai décidé que si tu étais gentil, et si tu faisais toutes tes tâches ménagères que je te masturberai à la fin de la semaine. ». Il y a quelques semaines une masturbation ne valait pas une semaine de tâches ménagères, mais avec le nouveau comportement, la valeur de la masturbation a considérablement augmenté. En étant « sympa » comme ça vous allez donner à votre mari
une incitation à respecter vos règles ce qui va renforcer plus profondément votre contrôle.
Pensez que vous entraînez votre mari. C’est une question de batons et de carottes.
Récompensez-le pour un bon comportement, punissez-le pour un mauvais, et de loin le plus important, rappelez-lui qu’il vous est inférieur.

Votre plaisir d’abord
Lorsque vous maîtrisez votre côté garce vous pouvez essayer une nouvelle leçon. Entraînezle à subordonner son plaisir au vôtre. Sa nouvelle raison d’être doit seulement être de plaire à sa Maîtresse. Il doit le savoir ! Sortir avec les copains ? Désolée, il a le linge à faire.
Cela va vous donner du temps libre. Tirez-en avantage, appréciez ! Allez à la piscine, sortez le soir avec vos copines, rencontrez d’autres hommes. Ne vous préoccupez pas des enfants votre mari les garde. Et achetez-vous ce qui vous fait plaisir !
Si vous préférez être sympa avec lui ce sera à votre détriment. Si vous l’empêchez de s’acheter ce dont il a envie sans dépenser l’argent économisé vous lui envoyez un message incomplet. Dépensez l’argent pour vous, et dîtes-le lui, « Ton plaisir je m’en fous, le mien est plus important ! ».
Changer la définition des relations sexuelles
Cette leçon est particulièrement importante. Plus de masturbations ! En le masturbant vous lui donnez du plaisir. Bien sûr plus de relations sexuelles tout court, la pénétration rend égal vos plaisirs, ce n’est pas le bon message à lui envoyer. S’il insiste vraiment permettez-lui de vous introduire votre jouet sexuel favori et faites-lui remarquer comme il est plus gros que son pénis, et que vous aimez avoir un vrai sexe en vous. S’il vous est impossible d’éviter une pénétration faites-lui porter un « grand » préservatif, cela réduira son plaisir.
Si vous voulez
vous donner du plaisir habituez-le éventuellement à vous lécher le sexe, ce doit être la seule possibilité pour lui.

Les conditions
A partir de là on peut aller plus loin. Sous conditions c’est la bonne manière. Une condition c’est un contrat. « D’accord tu peux jouir ce soir mais dans ta main et tu avales.. » ou “d’accord on va faire l’amour ce soir, mais après tu vas me lecher…”. En utilisant les conditions vous pouvez l’amener à un plus haut degré de soumission volontaire. C’est votre gain comparé au plaisir momentané que vous lui donnez en échange.
Lorsque votre mari aura effectué un acte dégradant pour lui devant vous pour la première fois avec une condition, les fois suivantes seront plus faciles. Utiliser une condition à chaque étape importante avant qu’il soit cocu est recommandé. Lorsque vous aménerez un autre homme dans la relation ce sera pour lui une étape majeure.
N’utilisez plus de conditions. C’est un outil à utiliser au début, vous aurez bientôt
suffisamment de pouvoir, vous n’aurez plus besoin de cela. Vous pourrez lui faire faire tout ce que vous voulez. Une fois à ce niveau utiliser une condition va vous affaiblir.

Félicitations !
Lorsque vous en êtes là vous avez atteint l’étape ou vous pouvez dire que vous avez fait de votre mari un esclave. Les changements dans votre relation sont si évidents qu’aucun de vous ne saurait revenir en arrière.
Votre pouvoir vous donne des responsabilités. Vous êtes responsable d’un autre être humain.
Vous allez avoir à prendre beaucoup plus de décisions. Vous avez changé le but de sa vie :
« Votre bonheur ! », vous devez lui donner l’occasion de satisfaire sa nouvelle mission, et il vous sera reconnaissant de pouvoir vous servir.
Relaxez-vous, ça y est, vous y êtes ! Appréciez pleinement. Profitez-en, vivez une vie de loisirs. Votre mari va prendre en charge tout ce que vous n’aimez pas faire. Vous avez le pouvoir de tout faire avec votre cocu de mari, appréciez ce luxe, vous avez le choix !
Par Lo - Publié dans : soumisheureux
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés